La peur des enfants

Avec la joie, la colère, la tristesse, la peur fait partie de ces grandes émotions de bases qui font réagir tout notre corps suite à la réaction automatique du cerveau. C’est une réaction physiologique et psychologique du corps pour alerter une menace ou une situation de danger. Pour un enfant, la peur peut être petite ou grande, réelle ou imaginaire, démesurée, déplacée, ou saine, mais quoi qu’elle soit, elle doit être prise au sérieux même s’il paraît difficile de le comprendre. Le parent a doit ainsi être à l’écoute de son enfant avec un accompagnement bienveillant pour apprivoiser et dépasser la peur.

Les principales origines de la peur

En général, selon son origine, il existe trois sortes de peur : la peur classique comme la peur du noir, des sorcières, du fantôme,… qui apparait et disparait suivant le rythme de développement de l’enfant. Un passage obligatoire dans son développement qui peut être amplifié par son imagination et qui ne doit pas être pris à la légère. Ensuite, il y a la peur acquise due à un choc ou un événement effrayant ou traumatisant dont l’enfant a été victime ou témoin laissant des souvenirs terribles et durables : accident, violente dispute familiale…. Enfin, la peur copiée du comportement des parents : maman a peur d’une araignée avec une réaction de panique totale, l’enfant va aussi avoir peur d’une araignée.

Les peurs les plus fréquentes des enfants

Après avoir connu les principales origines de la peur des enfants, il est nécessaire de connaître les peurs les plus fréquentes des enfants. Ce sont la peur du bruit inhabituel ou peur de l’inconnu, l’angoisse du coucher : peur du noir, des ombres, la peur des monstres ou fantômes, la peur de l’école et enfin, la peur de l’abandon, de la mort.

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*