Qu’est-ce qu’un prêt hypothécaire ?

Entendez-vous souvent parler de prêt hypothécaire sans pour autant savoir de quoi il s’agit réellement ? Ce terme semble-t-il vous dire quelques choses, mais vous n’arrivez pas encore à le comprendre ? Dans l’affirmatif, les prochaines lignes vont vous éclaircir.

Le prêt hypothécaire est une offre bancaire

Comme son nom l’indique, le prêt hypothécaire est un crédit accordé à un emprunteur en contrepartie d’un bien proposé en gage. Ce type de crédit s’adresse ainsi aux personnes disposant d’un bien immobilier à hypothéquer. Cette garantie raffermit la confiance mutuelle entre le client emprunteur et l’organisme prêteur, c’est-à-dire la banque. Comme pour les crédits classiques, l’accord écrit indique les dates ainsi que les modalités. Les calculs sont basés sur la capacité de remboursement.

Des conditions pour souscrire à ce crédit

Tout propriétaire d’un bien immobilier peut souscrire à un prêt hypothécaire. C’est la principale condition. L’emprunteur peut être un particulier ou un entrepreneur. Quoi qu’il en soit, le demandeur de prêt hypothécaire n’a pas à prouver qu’il a une stabilité professionnelle ou des ressources régulières. La banque se contentera de retenir les documents du bien hypothéqué. Cela dit, il est préférable d’avoir un taux d’endettement maximum 33% au moment de souscrire au crédit. En d’autres mots, l’emprunteur a intérêt à disposer de la capacité de payer.

Les différents frais engagés

Le bien immobilier devrait faire l’objet d’une estimation de valeur. Dans la majorité des cas, la banque accorde un prêt équivalent à 50 à 80% de la valeur marchande de l’hypothèque. De toute manière, il s’agit d’une somme assez importante. Puis, plusieurs frais vont s’appliquer. Il y a notamment celui du courtage qui équivaut entre 3 à 7% du montant du prêt. Le frais de dossier sera de 1%. Enfin, les garanties sont aussi à tenir compte dans le calcul du cout réel d’un crédit hypothécaire.

Laisser un commentaire

Comment
Name*
Mail*
Website*